• - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    Au programme 2013, il y avait le week end concocté par JC Bosson, la traversée nord-sud-nord du massif du Vercors, de Seyssins à Die.

    Après quelques modifications du nombre des inscrits, en plus et en moins, ce sont 14 cyclos et une accompagnatrice ( Marianne Girel ) qui se sont regroupés à Seyssins en ce samedi 24 août.

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    Après deux mois quasi ininterrompus de soleil et de chaleur, Dame météo avait décidé de choisir ce week end pour arroser la nature....c'est donc sous un ciel bien chargé et avec de sérieuses menaces de pluie ou orage qu'il nous a fallu décider d' y aller ou pas !

    Tout bon organisateur doit prévoir le plan B de secours; nous faisons cependant fi des mauvaises augures et entamons la montée vers St Nizier du Moucherotte en parfait accord avec le flegme anglais " wait and see". C'est un coup de poker, soit il pleut et on se replie vers les voitures soit il ne pleut pas et on continue à vélo.

    Parmi nous, un groupe de 4 "mousquetaires" a choisi l'option voiture jusqu'à DIE, ils ont donc effectué plusieurs grimpes aux alentours avant de revenir à Seyssins et repartir.

    Ils auraient pu faire le bon choix , c'est le principe des paris....perdus !!

    Mais revenons au départ, de Seyssins à St Nizier il y a 15 km de....montée et 900 mètres de dénivelé, pas le temps de s'échauffer et notre groupe de 10 s'est rapidement égrené tout le long de la route, au sommet de cette première bosse, Marianne nous attendait avec moults produits de réconfort

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    rapide coup d'oeil aux 3 Pucelles, tant pis, elles attendront encore ...

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    bleu à gauche,  noir à droite :  il faut choisir la bonne route

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    arrivée à St Nizier, cake salé  ou tarte aux noix ?

    Devant la menace de la pluie, nous décidons de ne pas faire halte plus longtemps et de continuer à vélo,  le plan B est définitivement abandonné.

    Les km sont avalés à un bon rythme jusqu'à Villard de Lans mais la longue montée dans la forêt d' Herbouilly va nous faire lever le pied. Sommet à 1370 mètres, route superbe et (presque) pas une voiture. 

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    La pente sur l'autre versant est plus prononcée et nous en profitons pour lâcher les freins en direction de St Martin en Vercors, les Baraques, La Chapelle où nous décidons de répondre à la question :  "cékankonmange" 

    Mais il est déjà plus de 13 heures et les quelques boutiques susceptibles de calmer nos estomacs sont rares....voire pas aimables.... dommage !

    Nous parvenons à glaner quelques subsides et repartons pour la dernière partie pentue du parcours qui doit nous mener au col du Rousset.

    Pour certains, manger est un réel plaisir...

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    mais pour d'autres ??

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    Nous passons à Vassieux , haut lieu de la Résistance dans le Vercors.

    Résisterons nous aux attaques de la météo ?  on dirait que ça se gâte un peu !

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    finalement qui a fait le bon choix ??

    Le col de St Alexis n'est qu'une formalité et nous mène tout droit vers le Rousset et son tunnel.

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    JC F semble intrigué par ces deux yeux brillants

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    Une fois le tunnel passé, ce sont 21 km de descente qui nous attendent jusqu'à DIE, alors elle est pas belle la vie du cyclo ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    seraient-ce les soeurs des Pucelles ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    mais on est où ?  on dirait le  Stelvio  !!

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ? 

    allez, c'est parti ...direction  St Domingue .....

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    puisque c'est le nom de l'hôtel où nous faisons une halte bien méritée.

    Nous retrouvons nos 4 "mousquetaires" qui se sont payés quelques cols en nous attendant, chacun sa voie ....

    Accueil et logement agréables dans une petite ville que nous aurons tout le loisir de visiter entre deux grosses averses car, sitôt le dernier cyclo arrivé, le ciel s'est mis à déverser toute l'eau qu'il retenait depuis le matin. Merci Dame météo !

    Et que font des cyclos qui ne pédalent pas ???

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    No  comment  !!

    Mais après une bonne centaine de km et plus de 2000 mètres de grimpe, un peu de réconfort ne fait pas de mal !

    Dimanche 25 août :

    on prend les mêmes et on repart : ceux en vélo et les 4 "mousque...tures "  ah ah ah

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    petits réglages de dernière minute,

    et oui, les cyclotes aiment bien se faire chouchouter...

     

    direction  Chatillon en Diois , Mensac et le col de Menée à 1457 mètres.

    Petit détail, ce matin à 8 heures y fé pa cho !! mais on ne prévoit pas de pluie , ouf !

     

     

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    passage au village de  Menée,

    le soleil est là, la température monte et la route aussi.

    Depuis Chatillon, il ne faut pas moins de 21 km et 1000 mètres de dénivelé pour arriver au col de Menée, la pente est "raisonable" mais usante et chacun monte à sa main.

    sans oublier de jeter un coup d'oeil au paysage,

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

      Nous arrivons au tunnel par une route en travaux mais à un jour près , elle était coupée....et là on avait un plan C  ???

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    Marianne, notre accompagnatrice de luxe, nous attendait au col, bien au chaud dans sa voiture car la température était tombée à 8 degrés , pas mal pour un 25 août !

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    Les volutes de nuages franchissaient les sapins et se dispersaient sur le versant sud mais le brouillard nous attendait de l'autre côté, nous enveloppant dans une humidité glaçante... brrrr

    la descente, presque aussi longue que la montée, nous amène à Chaffaud où nous pourrons, enfin, quitter les impers et nous réchauffer, sous le regard, narquois, du Mont Aiguille, qui lui, sait ce qui nous attend...

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    Après un pénible passage par la RN 75 charriant ses flots de vacanciers du sud au nord, nous retrouvons nos petites routes tranquilles. St Michel les Portes, vous connaissez ? nous non plus mais la pente à 15 % elle nous est bien restée en travers.

    Nous reprenons notre souffle devant une charmante maison au doux nom du "soleil levant", tout un programme !

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

     

    car il n'y a pas que le soleil qui est "levant", la montée au col de  l'Allimas l'est aussi.

    NB : c'est l'Allimas  et pas  la limace  bien qu' à l'allure où nous sommes montés on aurait pu confondre !

    Une montée comme on les déteste avec une descente en plein milieu qui vous oblige à refaire tout le dénivelé.... mais qui construit des routes pareilles ?

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    les derniers km, sous la chaleur et à 9 / 10 %, sont un dur moment à passer mais nous sommes très contents d'être là car, selon le road-book de notre cher JC.B , les grimpes sont finies...  ah bon ??

    alors photos :

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    et le Mont Aiguille riait car, lui, il savait...

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

     

    et dans tout ça, il se fait quelle heure ?  hou.... il y a longtemps que midi a sonné et heureusement que notre chère Marianne s'occupe de nous. Elle a pris les commandes de sandwich et elle est partie à Gresse, chercher de quoi nous sustanter. Bien lui en a pris car ce ne fut pas des plus facile et elle a dû faire preuve d'adaptabilité ( c'est comme ça qu'ils disent dans les entreprises où y'a des gens qui travaillent ).

    Nous avions à peine roulé 1 km que nous retrouvons notre ange gardien bien garé dans un virage ensoleillé et abrité du vent,  non mais je rêve !!

    La couverture, les sandwich, les fruits , les boissons..  ça c'est de l'organisation !!

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    et un bel étalage de vélo...

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    et pour terminer, des cyclos ravis de leur balade, souriant devant la caméra..

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    oui, mais il y a des  sourires qui ne devraient pas être filmés..

     

    pause café à Gresse en Vercors et c'est l'esprit libre et serein que nous sommes repartis en direction de Seyssins...sauf que,

    le JC.B il avait "loupé" une bonne grimpe quand il a détaillé son parcours et nous nous sommes retrouvés dans du 10 % , sans même savoir où nous étions vraiment.

    Nous l'avons baptisé le Col sans Nom mais faute de dragée, la pilule fut dure à avaler.

    il a bien fallu s'arracher et le Michel était dans ses petits souliers.

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    - Vercors, vous avez DIE Vercors ?

    il aurait bien aimé avoir  son  "crapaud pilote", alias JP. C

     

    Le retour jusqu'à Seyssins fut long et un peu pénible au milieu de la circulation mais nous avions, sans doute, perdu l'habitude de rouler au milieu des voitures.

    Encore un grand merci à Marianne de s'être dévouée pour notre confort, merci à JC. Bosson pour l'organisation du séjour et merci à Dame Météo pour avoir déjoué toutes les pires prévisions.

    rendez-vous l'an prochain pour de nouvelles aventures...

     

    texte @ndré , photos de Marianne et @ndré

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :