• - Routes barrées...

    Pour échapper au mauvais temps qui sévit sur la région depuis plusieurs jours, une sortie improvisée a été décidée  mardi 17 avril .  JC B , se sentant de bonnes jambes, avait envie d'accumuler du dénivelé et nous voici partis.

    La montée à la Chambotte commence par une petite route tranquille avec, cependant, des passages déjà relevés ( 11  % ) mais la route tranquille a vite fait place à un défilé ininterrompu de voitures.  Non ce n'était pas un rallye auto mais simplement la conséquence de la coupure de la route du bord du lac qui déviait la circulation par ce passage étroit et inadapté à un tel flot de voitures.  Ah que c'est bon le gaz d'échappement !!

    Descente plus que périlleuse au milieu des "fadas" qui s'énervaient sur le champignon.  A Chindrieu nous prenons la direction de Chanaz avec l'idée de passer le col du Chat et revenir sur Aix. Arrivés à Conjux, un grand panneau nous informe que le col du Chat est coupé, bon, pas grave,  JCB nous dit "on verra bien" .  Nous grimpons par une toute petite route en direction de Sindon ( celle qui démarre dans le carrefour du restaurant ) puis St Pierre de Curtille; mais de nouveaux panneaux nous confirment que le col est coupé.

    Que faire ?  nous sommes "coincés de l'autre côté du massif de l'Epine et à moins de passer par le tunnel du Chat, il ne nous reste guère de solutions pour rentrer.    Remonter la Chambotte ?  merci on a déjà donné,  donc  reste le Sapenay.

    Et comme JCB voulait du dénivelé, ça tombe plutôt bien !!  direction Chanaz, Vions, Viuz et montée du Col par une route, cette fois, totalement vide de voitures , un  régal avec la vue sur le Colombier tout couvert de neige fraîche.

    Petite pause ravito et après une longue descente plutôt frisquette, nous rentrons à Grésy.

    Résultat :  72 km et 1500 mètres de dénivelé, pas mal pour un début de printemps !  finalement, un grand merci à la DDE qui nous a dévié de notre parcours.

    PS : nous sommes partis à 7 mais un des participants a préféré rebrousser chemin à la Chambotte, victime d'une digestion difficile; comme quoi , à vélo, il faut savoir s'adapter et prendre les bonnes décisions.  A bientôt l'ami.

     

    et voici quelques photos :

    - Routes barrées...

    - Routes barrées...

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

          Jean Claude       et        Marcel       à    la Chambotte

    - Routes barrées...   - Routes barrées...

      Michel    et   Sylvie les suivent de  peu...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                         et   voici    Violette

     

      La  montée au Col du Sapenay :

    - Routes barrées...

    Jean Claude est content , ça grimpe !

    - Routes barrées...

    Sylvie  a  lancé le sprint  final   ( comme d'habitude  )

    - Routes barrées...

    Marcel  prend un bon  bol  d'air

    - Routes barrées...

    Michel est monté  "tranquille" mais après les 100 km de Tresserve de dimanche, sous la pluie, on le comprend...

    - Routes barrées...

    arrivée de  Violette qui a du s'arrêter 2 fois dans la montée pour répondre au téléphone,

    ah le progrès !!

    - Routes barrées...

    une pause pour se réchauffer, comme des  lézards  au soleil



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :