• - Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    Mercredi 16 juillet,

    JC Bosson nous avait concocté une sortie à la sauce "grimpe" mais le chef cuistot n'avait sans doute pas prévu la température du four, 37 degrés au plus fort de la journée.

    Bref, cette aparté culinaire étant close, revenons au début du sujet.

    Le parcours était limpide : départ d' AITON puis en route vers les lacets de Montvernier, le col du Chaussy et, pour les gourmands, le col de la Madeleine.

    JCB s'attendait à avoir la dizaine de participants habituels de ces sorties mais ce sont au final 18 cyclos qui se sont retrouvés au départ à 7 heures du mat'. Il ne manquait que quelques habitués, sans doute des pannes d'oreiller...

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

      La mise en jambes fut très brève et après 2 km, nous attaquons la montée vers le fort d'Aiton mais à un rythme lent et régulier qui aurait pu faire croire que nous allions "chercher le pain" ....

    A AIGUEBELLE nous changeons de rive et montons vers St Georges des Hurtières, 7 km à  4 ou 5 %, histoire de poursuivre notre échauffement.

    Les km défilent avec quelques passages pentus puis nous arrivons au pied des fameux lacets de Montvernier dont le profil ressemble à l'Alpe d'Huez. Et si vous ne connaissez pas, regardez :

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    Pas moins de 6 ans de travaux, entre 1928 et 1934, ont été nécessaires pour venir à bout de près de 400 m de dénivelé pour relier la vallée de l'Arc au village de Montvernier. Ces 18 petits lacets, empilés les uns sur les autres, accrochés à la montagne, constituent une route des plus spectaculaires de Savoie, et un véritable défi de plaisir pour les cyclistes.

      Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    j'ai pris une photo au bas de la pente mais la vue n'est pas la même.

    on peut quand même voir les virages construits et le sommet est à la chapelle tout en haut.

    Quelques passages délicats à cause des voitures qui ne peuvent pas se croiser sur cette route étroite mais la montée se passe sans encombre ( du moins nous le pensons.....)

    Il faut dire que le groupe de 18 s'est un peu éparpillé au fil des km, un groupe d'une dizaine est parti devant et les autres roulent plus tranquillement.

    Les lacets vont vite faire un nouveau tri parmi les 10 , 5 devant et 5 derrière, mais sans esprit de compétition.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     les virages s'enchainent avec des passages très spectaculaires

     après 2.5 km de montée dans une pente à 8 % de moyenne, nous débouchons sur le plateau de Montvernier. Dommage que la vue sur l'ensemble des lacets ne soit pas possible depuis la route mais nous savourons de pouvoir ajouter cette grimpe à nos trophées.

    Un petit arrêt "fontaine" pour remplir les bidons et nous attaquons la montée du col du Chaussy par Le Noirey, Montbrunal et Montpascal des noms très bucoliques mais des km d'efforts sous le soleil qui se fait de plus en plus chaud.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     une vue de la vallée de la Maurienne qui nous semble déjà bien loin...

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    la route grimpe le long d'une barre rocheuse, passage à fort pourcentage que nous sommes contents d'avoir passé, mais les sommets environnants sont une belle récompense à nos efforts.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    Guy et Michel en pleine montée

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

    nous repartons pour la suite de l'ascension de ce col, peu connu, mais bien pentu.

    La route s'élève encore et les derniers km s'enroulent dans les prairies sommitales avec un dernier "coup de cul" à 12 / 14 %

    Les premiers sont arrivés depuis un bon moment, juste le temps de faire la photo avant qu'ils ne repartent pour le col de la Madeleine. Michel se sent de bonnes jambes et décide de les accompagner.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

    Le groupe se reforme peu à peu mais nous sommes à la recherche de quelques uns dont le retard nous surprend.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

       Denise est aux anges sur ses terres de Maurienne

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

      Nicole arrive au col,  accompagnée de sa voiture suiveuse..?  non !

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

       Martine, en pleine euphorie, ne sent même plus que ça monte  !!

    sans oublier Sylvie qui poursuit sa montée.

     Ah elles sont costauds nos "cyclotes"

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

      Joel est bien content d'en avoir fini

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

       idem  pour  Alain

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

       séance photos  au col

      Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     Les Aiguilles  d'Arve , témoins de nos randonnées montagnardes avec, en premier plan, le modèle du cyclo inconnu....

     

    Et pendant que le groupe se rafraîchit, Nicole en profite pour tester une nouvelle forme d'assouplissement dorsal, elle enrichit ainsi ma collection de photos sur le sujet ( voir épisodes précédents...)

      Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

    En résumé, une erreur de parcours dès le pied des lacets a conduit une partie du groupe sur une mauvaise route. Le temps de réaliser et de faire demi-tour puis la longue montée vers le col  les ont beaucoup retardés.  L'essentiel est que tout le monde soit arrivé au sommet où ils récupèrent avant de repartir.

    Pour la suite du parcours, les costauds sont à l'attaque de la Madeleine ( enfin du col...) et les autres sont à la recherche du ravitaillement, chacun son Graal !!

    Un trio est parti en éclaireur et a rapidement trouvé une table accueillante à l’hôtel BEAUSEJOUR à Montaimont. Nous les rejoignons après quelques km de descente.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

      Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

       Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

    symphonie de vert et de bleu pour les maillots rouges de Grésy.

     

     Nous prenons d'assaut les tables du restaurant de l’hôtel Le Beauséjour à Montaimont dont la gestion vient d'être reprise par une famille très accueillante et digne d'une petite publicité ( gratuite) auprès de nos lecteurs assidus.

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     lien vers le site web : hotel-le-beausejour 

    salade, pizza, café  juste de quoi se refaire des calories pour le retour, mais à la fin nous avons eu droit à un remake du célèbre sketch de Muriel Robin : l'addition avec JC. F et Camille au comptage des euros...sous le regard attentif de notre prof de SVT,  pas mal !!

     

     

     Les lacets de Montvernier , le col du Chaussy et la Madeleine

     

     

    Une bonne descente vers La Chambre par la route du Col de la Madeleine où nous retrouverons nos amis les costauds , un timing parfait et totalement fortuit, comme quoi il ne sert à rien de se creuser les méninges !!

    Sur les 6, seuls 4 sont allés au col, les 2 autres s'étant arrêtés à St François Longchamp, ce qui représente déjà un bon dénivelé.

    Le retour se fera sous une chaleur intense ( 37 degrés au compteur ) et vent de face ce qui continuera à attaquer la résistance de notre ami Marcel.

    Nous finirons tous par arriver au point de départ et récupérer de nos efforts au bar le plus proche.

    Les compteurs affichent 130 km et 3220 mètres de dénivelé pour ceux qui sont allés au col de la Madeleine  et  une centaine de km et 2200 de dénivelé pour les autres.

    Une  superbe balade dans une région magnifique.

    Merci à JC Bosson pour nous avoir tracé le parcours et merci à la météo qui nous a gratifié d'un soleil généreux.

     

    Photos et texte @ndré

    juillet 2014

     

     


  • Commentaires

    1
    JC Bosson
    Jeudi 17 Juillet 2014 à 21:58

    Encore bravo à André, notre reporter attitré, pour ces magnifiques reportages, commentaires photos etc..., sur nos balades.

    Merci André  tes reportages renforcent nos souvenirs .yes  glasses

    2
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 09:43

    Merci de nous avoir choisi...


    Ce fut un réel plaisir d'accueillir une équipe aussi sympathique.


    Espérant vous revoir bientôt sur nos routes de Maurienne


    Le Beauséjour à Montaimont

    3
    Boratt73
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 10:25

    Bonjour

    Je pense que vous auriez pu avoir l’obligeance que me demander l'autorisation pour déposer ma photo des lacets sur votre site, ou tout simplement me cité comme auteur de la photo sa serait la moindre des choses

    Cordialement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :