• - DOLOMITES 5 et FIN

    Vendredi 12 :

     Florian avait mis au programme 2 autres cols mythiques des Dolomites : le  Gavia à 2652 mètres  et le Mortirolo à 1852 mètres d’altitude.

    Un groupe de 11 cyclos , dont 3 féminines, est parti en voiture jusqu’à  Ponte di Legno, au pied du Gavia. La température inférieure à 10 degrés et le petit vent glacial ont fortement perturbé la mise en jambes prévue avant l’attaque du col, mais cela fait partie du vélo et il faut y aller.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    pour l'instant,   ça va  !

     

    Comme à son habitude, Gérard est parti «  en costaud » et son avance sur le groupe se compte bientôt en dizaine de minutes. Viennent ensuite plusieurs petits grupetto dont l’objectif est clair : atteindre le sommet du Gavia.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    La pente est soutenue avec des pourcentages à 2 chiffres et il faut avaler 17 km pour passer le col.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    La route est souvent en mauvais état et très étroite et un tunnel éclairé par de faibles ampoules constitue un passage fort redouté. Certains avaient même dans l’idée de faire demi tour à l’entrée de ce tunnel peu engageant mais il ne restait plus que 3 km à gravir et un abandon à ce point aurait été mal vécu.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    il y avait des motos et de drôles de vélos...

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    C’est donc le groupe complet qui pose pour la photo au Gavia....

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    Gilbert commente sa montée, c'était  TOP  !!

     

     Après une petite halte " ravito " au sommet du Gavia,

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    Gérard et Michel se sont mis en route pour le Mortirolo pendant que les autres redescendaient au point de départ.  Un long parcours et une montée très difficile ( passages à 16 et 18 %) que nos deux valeureux cyclos vont réaliser sans défaillir, un grand bravo à eux deux. Ils feront même des km en plus en se perdant sur la route du retour.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    on dirait qu'ils peinent un peu.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    et voici nos deux costauds au sommet,

     

     ....encouragés par ceux qui les avaient suivis en voiture.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    BRAVO , mon champion  !!

    Florian n’avait jamais passé ce col et il tenait vraiment à assister à la montée. Dorian suivait également et en a profité pour réaliser une vidéo de l’ensemble du parcours.

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    Pendant ce temps, un autre groupe de 6  cyclos est parti de  Dimaro en direction du Passo di Tonale, 1883 mètres. Une longue piste cyclable, toujours en parfait état, les a menés à Fucine, départ d’une montée de 15 km sur une belle route à la pente régulière. Arrivés au col, le vent froid les a incités à se réfugier dans un bar et à déguster quelques pâtisseries et autres plats  locaux.

     

    - DOLOMITES  5  et  FIN

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    Pour cette fois, la pluie ne s'était pas invitée et tout le monde a regagné l’hôtel pour un repos bien mérité.

    Ce ne fut hélas pas le cas pour les marcheurs qui se sont pris la neige et la grêle et ont dû écourter leur balade.

     

    Au total de la semaine, Gérard aura parcouru 506 km et gravi 11991 mètres de dénivelé. Ceci représente un maximum qui ne sera pas atteint par les autres cyclos mais l’essentiel aura été de se faire plaisir, chacun à son rythme.

     

    Les soirées au DAHU :

     

    Tous les participants s’accordent à dire que les conditions d’hébergement offertes par le DAHU méritaient largement les 4**** ; il en était de même pour les repas du soir et les petits déjeuners. Chaque jour, avant et après le repas, un duo de musiciens chanteurs assurait l’animation et malgré les efforts du jour, les amateurs de danses étaient nombreux. Notre ami Florian nous a gratifiés d’un grand moment de chanson italienne, en duo avec Margherita.

     

    - DOLOMITES  5  et  FIN

     

    En conclusion, nous avons eu droit à une semaine extraordinaire tant sur le plan sportif que touristique, le tout dans un environnement de bien être qu’il sera bien difficile d’égaler lors de prochains séjours.

    Nous renouvelons tous nos vifs remerciements à Danielle et Florian pour l’énergie qu’ils ont déployée à la réussite de ce séjour.

    Merci également à René qui a conduit les marcheurs dans des paysages grandioses (cascades, lacs…..etc )

    Merci aux photographes ( Dorian, Florian, J.Claude Bosson et André ) qui ont permis d’agrémenter ce c/r de leurs instantanés.

    Et rendez-vous en 2015 pour d’autres grands moments.

     

     @ndré, septembre 2014

     


  • Commentaires

    1
    Massonnat
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 16:50

    un séjour inoubliable merçi André pour ce magnifique commentaire a plus sur le vélo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :