• - ARDECHOISE 2015 - 3

    3 ème jour, RUOMS – COUCOURON,  145 km,  3150  m  de dénivelé

     

    La veille, en attendant que la paella finisse de cuire, nous avons eu largement le temps de réfléchir à l’organisation de cette 3 ème étape. Une majorité s’est dégagée en faveur d’un départ aux aurores pour éviter de rouler sous la chaleur qui semblait vouloir s’installer. Mais il y avait un hic ! le Thénardier du camping s’est refusé à nous servir le petit dej’ avant 7 h 30  (alors que sur nos papiers il était prévu à 7 heures)  ce qui ne nous permettait pas de partir avant 8 heures…et bien nous avons contourné l’obstacle en partant à 6 h 30 sans le petit déjeuner…. Incroyable non ? j’avoue que cette décision me fut difficile à accepter. En fait, seuls les « rapidos » sont restés et ont largement profité du buffet qui leur a été servi mais ils roulent tellement fort qu’ils ont très vite récupéré leur décalage horaire. C’est  pas juste !!

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    photo prise à  6 h 56 ,  regardez bien car ça ne se reproduira pas souvent !

    Nous avons roulé 10 km avant de trouver le premier ravito à UZER mais il était tellement tôt que les bénévoles n’avaient pas encore installé toutes leurs victuailles, pas grave nous mangerons plus loin. Par contre, ils avaient décoré leur stand d’images et de dessins de chouette dont ils œuvrent pour la sauvegarde et la réimplantation

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    Pour arriver à Balazuc, il faut passer une belle bosse bien pentue… le ventre quasi vide !  nous longeons la rivière par une route en encorbellement et arrivons en vue de Balazuc où les habitants ont largement décoré le pont menant au village.

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    Nouvelle halte ravito à St Maurice d’Ardèche et les estomacs commencent à se remplir de calories dont nous allons bien vite avoir besoin car la montée au col de la Figeyrolle ( 275 m ) s’annonce « pire que l’Alpe d’Huez » si l’on en croit les écriteaux bordant la route. 

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    Effectivement, elle est bien montante mais faut quand  même  pas exagérer ! au sommet nous trouvons un nouveau  ravito tenu par des « romains » et nous sommes filmés par le reporter officiel de l’Ardéchoise.

     Si mes infos sont exactes, c’est dans la descente de ce col que Jean Louis nous a fait une «  Thouminade » ; on connaissait déjà la « Massonade »….mais là il s’agit plutôt d’un dérapage sur gravillon suivi d’une glissade et d’un contact assez sévère avec le bitume, résultat : un genou enflé comme un melon et du sang partout. Ceci s’est passé dans le groupe des « rapidos  bis » et les infos sur cet accident n’ont pas beaucoup filtré. Toujours est il qu’il a fallu trouver une pharmacie pour procéder aux premiers secours.  Notre courageux JLT s’est remis en selle et a continué le parcours, un vrai ardéchois !!

     

    Passage à Vogué et son centre de vacances bien connu des cyclos et nouvel arrêt à St Sernin où nous attend une véritable station spatiale avec une fusée prête à partir et, surtout, des cosmonautes aux tenues très originales.  Louis les a beaucoup appréciées.

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    Les villages se succèdent toujours dans l’ambiance de fête qui caractérise cette longue randonnée. Nous arrivons à CHASSIERS, un des points de contrôles répartis sur le parcours et il ne faut pas le « zapper » sinon les km ne sont pas pris en compte

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    3 mannequins aux effigies de G. MISTLER, créateur de l’Ardéchoise, B. VALLET  le parrain et R. MARCHAND le doyen  accueillent tous les cyclos de passage. Les villageois ont encore fait preuve d’imagination pour l’animation

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    les mélomanes apprécieront...

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    sans doute une annexe de  DECATHLON  ou   ACK  ...

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     Guy a trouvé vélo à son pied avec cette bicyclette du facteur

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    E.T. veut rentrer Méson

    A  LARGENTIERES, nous traversons la cité médiévale et passons au pied de l’imposant château

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    avant de monter au col de Rocles (476 m ) avec un arrêt à Joannas où un stand de massage est prêt à soulager nos douleurs…mais les volontaires se font rares

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    Quant à GG, lui il a trouvé de belles  Indiennes ou Romaines, enfin des nanas !!

    Une courte descente et à partir de Salindres, nous attaquons les 22 km menant au col de Meyrand ( 1370 m ) ; c’est long comme une montée du Revard mais ça monte régulièrement à 5% de moyenne, il faut être patient ou, comme les « rapidos » monter à bloc et nous dépasser à presque 20 km/h,  des fadas je vous dis !!

    Oui parce que ces Messieurs, partis bien après nous et le ventre plein, ont roulé un train d’enfer, mais ils  ne nous ont rattrapé qu’au km 80,  sans blague qu’est ce qu’ils croyaient !!

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    Nicole  donne du fil à retordre à ces Messieurs, là  derrière, au loin...

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    et comme dis Louis :" laisse  venir"  ce qui, en langage cyclo, signifie que c'est le sommet du col qui vient à toi et pas le contraire....

    Ah mais le vélo aide à la réflexion...

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     courte halte à Loubarèse où Guy procède à quelques étirements

    Nous passons le col de Loubarèse ( 1142 m ) et dans la foulée, atteignons le col de Meyrand ( 1370 m )

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    pas question de faire une photo de groupe, ils sont déjà tous en route pour le col suivant...

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    le col du pendu, point sommital de nos 4 jours de vélo.

    Dans la descente, une enseigne nous invite à faire halte pour le repas ( il serait temps ! ) mais il y a foule et la demie heure d’attente annoncée nous incite à chercher ailleurs notre pitance.

    Il faudra arriver au col de la Chavade ( 1266 m ) pour trouver à manger un "sandwich jambon-sans beurre-ni cornichon", que nous attendrons presque ½ heure…. Comme quoi !!!

     Cet arrêt sera l’occasion de retrouver nos amis les « rapidos bis » avec JLT qui continue à pédaler malgré sa blessure ainsi que Gilles, parti pour un parcours sur 3 jours mais qui s’est un peu égaré la veille et a dû trouver un hébergement de fortune non prévu par l’organisation. Hélas pour lui ( et pour le challenge des Club ), il a loupé le contrôle de Planzolles et ses km ne seront pas pris en compte. Dommage !

    Après cette halte, Jean, Pierre et Jean Louis ( les rapidos bis ) décident de rejoindre l’hébergement de Coucouron par le chemin le plus court afin de trouver un médecin ou une pharmacie pour J.Louis.

    Quant à nous, les randonneurs, nous poursuivons le parcours par le col de Boutazon ( 1378 m ) jusqu’à St Cirques en Montagne puis le col du Gage ( 1098 m et des pentes à + de 10 % ) qui nous permet d’atteindre le lac d’ Issarlès

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    les rapidos, de passage à  St Cirgues en Montagne

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    une sacrée bonne grimpe ce col..

    - ARDECHOISE 2015 - 3

    une partie du lac  d Issarlès

    C’est ici que nous quittons le tracé officiel pour rejoindre le camping de Coucouron, lieu de notre hébergement. Un crochet de 11 km pratiquement tout en montée, sympa en fin de journée après plus de 130 bornes au compteur.

     Tout le monde est arrivé et JLT a trouvé une pharmacie mais le genou est bien esquinté, va-t-il pouvoir repartir demain ?

     Un sympathique apéro est offert aux cyclos de l’Ardéchoise par la Municipalité et nous ne nous faisons pas prier pour déguster les produits locaux, solides et liquides….avec  modération ??

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     Le repas est vite avalé et chacun s’installe pour une nuit réparatrice car demain il y a encore du dénivelé…

    - ARDECHOISE 2015 - 3

     

    POUR LIRE LA SUITE   CLIC  ICI

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :